Visiter la grosse cloche de Bordeaux

Visiter le monument de la grosse cloche

La Grosse Cloche de Bordeaux, est un point de repère situé au cœur de la ville de Bordeaux, en Nouvelle-Aquitaine. Cette cloche aussi appelée Porte Saint-Eloi est l’une des portes principales de la ville de Bourdeaux au moyen-âge. Bordeaux s’appelait Bourdeaus, Bourdeaux ou Burdigala pendant tout le Moyen Âge.

L’ histoire de la Grosse Cloche est fascinante et plusieurs faits intéressants l’entourent. Elle a été classée au titre des monuments historiques en 1886.

L’histoire de la Grosse Cloche de Bordeaux

La Grosse Cloche de Bordeaux aussi appelée « Armande-Louise » est une cloche massive qui pèse environ 7 800 kilogrammes et a un diamètre de 2,10 mètres. Elle fut pendant de nombreux siècles la cloche qui annonçait les joies et les peines des Bordelais.

Elle donnait également le signal des vendanges et prévenait la population en cas d’incendie. Aujourd’hui, la porte a perdu quatre de ses six tours et ouvre vers le quartier Saint-Eloi de Bordeaux. La tour est l’une des rares portes d’entrée médiévales qui subsistent dans la ville et constitue un point de repère important à Bordeaux.

La cloche n’est plus active aujourd’hui, elle sonne uniquement pour annoncer les grandes fêtes comme le 1er Janvier, le 1er mai, le 8 mai, le 14 Juillet le 28 Aout, le 11 Novembre et tous les premiers dimanches du mois.

Visiter la grande cloche de Bordeaux

 

Histoire de la grosse cloche de Bordeaux

La Grosse Cloche de Bordeaux a une histoire riche qui remonte au 13ème siècle. À l’époque, la porte ne possède pas de cloche et se nomme la porte Saint-Eloi. Intégrée à celle-ci au 14eme siècle, la porte à subit de nombreuses modifications au cours du temps et figure aujourd’hui dans les armoiries de la ville. 

Au 16eme siècle, alors que la population de Bordeaux se révolte contre la gabelle (impôt), le roi sanctionne la ville en retirant la grosse cloche. Dix ans après, le roi Henri II, donne son autorisation pour remettre la grosse cloche à son emplacement.

Au XVIIIe siècle, la cloche a été remplacée par une nouvelle, qui est la cloche que nous voyons aujourd’hui. En effet, l’ancienne se serait fendue en alertant les habitants d’un incendie en mars 1774. Pendant la Révolution française, la cloche était utilisée pour appeler les citoyens aux armes et pour sonner l’alarme en cas de danger.

Faits intéressants sur la grosse cloche de Bordeaux

Il existe plusieurs faits intéressants sur la Grosse Cloche de Bordeaux qui en font un objet unique et fascinant. Prenons l’exemple des détails présents à l’intérieur de celle-ci. Nous pouvons retrouver gravé à l’intérieur les armes de la France ainsi que de la ville de Bordeaux. Sont aussi présentes les armoiries du Maréchal de Richelieu (alors gouverneur de la Guyane) et de la duchesse de l’Aiguillon.

Un autre fait intéressant à propos de la cloche est qu’elle possède des inscriptions en latin qui explique l’utilité « d’Armande Louise », «convoco arma, signo dies, noto horas, compello nubila, concino laeta, ploro rogos ». Traduites, ces inscriptions signifient : « J’appelle aux armes, j’annonce les jours, je donne les heures, je chasse l’orage, je sonne les fêtes, je crie à l’incendie, je pleure les morts ».

Visiter la grande cloche de Bordeaux

Comment visiter la Grosse Cloche de Bordeaux ?

Si vous avez l’intention de visiter la Grosse Cloche de Bordeaux, il y a plusieurs façons de s’y rendre. La cloche est située dans le quartier Saint-Eloi de Bordeaux et est facilement accessible à pied, à vélo ou par les transports en commun. Vous la trouverez à l’adresse suivante : Porte Saint Éloi – 53 Rue Saint James – 33000 Bordeaux. La tour est ouverte aux visiteurs toute l’année.

A quoi s’attendre pendant la visite ?

Lors de votre visite de la Grosse Cloche de Bordeaux, vous découvrirez l’histoire de la cloche et son importance pour la ville. Vous aurez également l’occasion de monter les escaliers jusqu’au sommet de la tour et de voir la cloche de près. En haut, vous aurez une vue à couper le souffle sur la ville, ainsi que sur de nombreux monuments tels que le Pont de Pierre ou la basilique Saint-Michel. N’oubliez pas d’aller visiter la geôle de la tour ou était enfermé les prisonniers de l’époque. Ouvrez bien les yeux, vous apercevrez des traces laissées par les occupants.

Vous êtes de passage à Bordeaux pour quelques jours et vous souhaitez visiter la ville en 2 ou 3 jours ?

Nous vous conseillons de réserver votre ticket pour le visitours qui vous conduira à travers tout Bordeaux pour vous faire découvrir la ville d’hier à aujourd’hui. A bord du bus panoramique, vous aurez l’occasion de découvrir la rive droite avec le quartier Darwin, sur la rive gauche de la Garonne vous pourrez fouler le miroir d’eau tout en contemplant la place de la Bourse et la fontaine des trois grâces. Pendant 70 min de visite audio-guidée vous deviendrez incollable sur l’Histoire de Bordeaux.

Embarquez vite dans notre bus à l’impérial pour découvrir l’Histoire de la ville aux 100 cloches.

Visiter le Palais Gallien à Bordeaux

Coups de cœur
du moment

Bordeaux est riche d’histoire et de patrimoine avec ses 350 édifices classés à l’UNESCO. Tous plus insolites les uns que les autres, ne manquez pas de les découvrir.

Nous vous avons concocté la liste des lieux incontournables du Port de la Lune à visiter…

Découvrir
Exposition Cervorama
Exposition Cervorama

Cap Sciences, en tant que lieu emblématique du divertissement intellectuel, fait preuve une grande créativité pour offrir des expositions, des rencontres, des activités surprenantes et des événements populaires. Ces expériences permettent aux visiteurs d’explorer les connaissances en évolution, les dernières innovations et les sujets d’actualité.

En savoir
Exposition : « Madeleine Riffaud. Résistante(s) » à la MÉCA

La MÉCA est la Maison de l’économie créative et de la culture de la région Nouvelle-Aquitaine.

Ce bâtiment représentant une arche asymétrique constitue à la fois un hub régional pour les acteurs de la création et un espace de découverte et d’interaction artistique pour le grand public. Situé à l’autre extrémité du croissant formé par la Garonne lors de son passage à travers Bordeaux, il représente le complément idéal de la Cité du Vin.

En savoir
Exposition : « Madeleine Riffaud. Résistante(s) » à la MÉCA
Valérie Belin. ‘Les visions silencieuses’.
Valérie Belin. ‘Les visions silencieuses’.

Le musée des Beaux-Arts de Bordeaux invite régulièrement des artistes contemporains à porter un regard personnel sur ses collections. Valérie Belin présente Les visions silencieuses, une exposition monographique d’envergure.

En savoir