Le Pont de Pierre à Bordeaux

Le Pont de Pierre à Bordeaux

Le Pont de Pierre est le plus ancien pont de Bordeaux, en Nouvelle – Aquitaine. Sa construction date du début du 19ème siècle, ce qui est très tardif compte tenu des origines de la ville. En effet, pendant près de 2000 ans la ville se développe sur la Rive Gauche sans tenter de franchir le fleuve. La Garonne est large et agitée de courants, effrayant sans doute les Bordelais tardant à construire un pont.

L’histoire du Pont de Pierre

Le Pont de Pierre de Bordeaux une histoire riche et fascinante. Commandé par Napoléon Bonaparte en 1810, il a été construit pour résoudre le problème de la traversée de la Garonne, qui était auparavant effectuée par bateaux ce qui était dangereux et peu pratique.

Les travaux de la construction du Pont de Pierre sont interrompus en 1814 pour deux raisons, la première est une tempête qui frappe la gironde et qui fait de gros ravages sur le chantier. La deuxième raison est l’abdication de Napoléon qui met à mal le financement du projet.

En 1818, une entreprise est créée pour lever des fonds et terminer la construction du pont. Les travaux s’achèvent en 1821 et le pont de Pierre sera inauguré le 30 avril 1822 sous le règne de Louis XVIII, trois mois après la mort de Napoléon.

Le Pont de Pierre ouvre à la circulation en 1822, ce qui permet de développer la rive droite de Bordeaux. Au début de son histoire, le Pont de Pierre possède un péage, les piétons doivent s’acquitter d’une facture de 5 centimes, les cavaliers accompagné de leur cheval devaient dépenser 35 centimes. Les deux bâtiments de l’octroi à l’entrée du pont ne seront rasés qu’en 1954, lors de travaux d’élargissement du pont.

 

visiter le pont de pied de nuit Bordeaux

 

L’architecture du Pont de Pierre de Bordeaux

Le Pont de Pierre de Bordeaux, construit au XIXe siècle sur ordre de Napoléon Bonaparte possède une architecture unique caractérisée par 17 arches. Le nombre n’est pas choisi au hasard puisque, selon la légende, il correspond au nombre de lettres du nom « Napoléon Bonaparte ».

Chaque pilier porte l’emblème de la ville ainsi qu’un médaillon en l’honneur de Napoléon. Les piles de brique sont ornées d’un médaillon blanc en hommage à Napoléon. En effet, on peut y voir 3 croissants qui s’entrelacent, symbole des armoiries de la ville. On peut y retrouver les emblèmes de Bordeaux représentés par des animaux et des symboles tels que le lion, la salamandre et la grue. Les médaillons sont ornés d’un N majuscule en l’honneur de Napoléon et sont entourés de motifs floraux

Le pont est en pierre et en brique, il mesure 486 mètres de long et 19 mètres de large. Les galeries du pont abritent des dispositifs de mesure pour surveiller sa structure. L’architecture du pont est intimement liée aux difficultés rencontrées lors de sa construction, notamment le courant très fort à l’emplacement de la Garonne. Lors de sa construction, les architectes réalise un pont dont la structure est creuse et comporte des galeries pour sa maintenance et le passage de nombreux réseaux.

En 2022, le pont de Pierre est inscrit au titre des Monument Historique. C’est un véritable lien historique entre la rive droite et la rive gauche de la métropole bordelaise.

Les différentes étapes d’aménagement du Pont de Pierre

À plusieurs reprises, la chaussée du Pont de Pierre est élargie pour s’adapter à la circulation grandissante de la ville de Bordeaux. En 1924, sa largeur est passée de 15 à 20 mètres. Ces travaux ont permis d’aménager 4 voies de circulation, des trottoirs et des pistes cyclables. Le trafic plus régulier sur le pont le fragilise. En 2018, la mairie de Bordeaux, en Nouvelle-Aquitaine, décide de fermer le Pont de Pierre à la circulation. Seuls les piétons, les vélos et les transports en commun (bus, tram…) peuvent désormais le traverser.

En 2011, le pont est restauré et des candélabres sont installés pour lui redonner son aspect d’origine. Elles ont permis également de lui apporter de la lumière qui le magnifie et lui donne son charme caractéristique.

Depuis 2021, le Pont de Pierre subit de nouvelles vagues de rénovation comme la consolidation des pieux, l’étanchéité de l’édifice. Cette phase de travaux comprend le nettoyage et le remplacement des pierres et des briques du pont qui se détériore au fil du temps. Une seconde phase de travaux a commencé par des études préliminaires et des investigations, suivis de la consolidation des fondations avec une méthode de forage sonique pour limiter les vibrations qui pourraient endommager la structure du Pont de Pierre. La phase finale du Pont de Pierre a débuté début 2023,  par la restauration complète du Pont de Pierre pour lui rendre toutes ses lettres de noblesses et lui rendre sa place d’objet d’art.

Peut-on visiter le Pont de Pierre de Bordeaux ?

Il est possible de visiter les abords du Pont de Pierre de Bordeaux, notamment la culée, qui est le pilier qui s’appuie sur la berge. Cependant, il n’est pas possible de visiter le tablier du pont lui-même. Des visites guidées sont également proposées par la métropole de Bordeaux pour découvrir l’histoire et la construction du pont, ainsi que pour en apprendre davantage sur les symboles inscrits sur les arches du pont.

Vous souhaitez en savoir plus sur le Pont de Pierre, nous vous conseillons de monter à bord de notre bus visitour pour visiter la ville de Bordeaux perché à 4 mètres de hauteur. Nos visites touristiques vous permettront de connaitre Bordeaux d’hier à aujourd’hui. Vous pouvez réserver vos places dès maintenant via notre billetterie pour votre prochaine excursion sur les rives de la Garonne. En réservant des billets pour une visite touristique de Bordeaux dans un de nos bus, vous ferez une excursion au travers de l’Histoire de Bordeaux. La visite audio-guidée, vous permettra de découvrir la Cité du vin, le Grand Théâtre, la Porte Cailhau, le miroir d’eau.  Prenez le temps de visiter les rives de la Garonne, à pied, à vélo ou dans notre bus.

Authentic tour Bordeaux

 

 

 

 

Coups de cœur
du moment

Bordeaux est riche d’histoire et de patrimoine avec ses 350 édifices classés à l’UNESCO. Tous plus insolites les uns que les autres, ne manquez pas de les découvrir.

Nous vous avons concocté la liste des lieux incontournables du Port de la Lune à visiter…

Découvrir
Exposition : « Madeleine Riffaud. Résistante(s) » à la MÉCA
Exposition : « Madeleine Riffaud. Résistante(s) » à la MÉCA

La MÉCA est la Maison de l’économie créative et de la culture de la région Nouvelle-Aquitaine.

Ce bâtiment représentant une arche asymétrique constitue à la fois un hub régional pour les acteurs de la création et un espace de découverte et d’interaction artistique pour le grand public. Situé à l’autre extrémité du croissant formé par la Garonne lors de son passage à travers Bordeaux, il représente le complément idéal de la Cité du Vin.

En savoir
Valérie Belin. ‘Les visions silencieuses’.

Le musée des Beaux-Arts de Bordeaux invite régulièrement des artistes contemporains à porter un regard personnel sur ses collections. Valérie Belin présente Les visions silencieuses, une exposition monographique d’envergure.

En savoir
Valérie Belin. ‘Les visions silencieuses’.
Exposition: de Vermeer à Van Gogh aux Bassins des Lumières
Exposition: de Vermeer à Van Gogh aux Bassins des Lumières

La construction de la base sous-marine de Bordeaux remonte à l’époque de la Seconde Guerre mondiale, réalisée par les Allemands. Culturespaces oeuvre pour redonner vie à cet endroit emblématique en le transformant en le plus grand centre d’art numérique de France, offrant ainsi des expositions immersives d’envergure.

En savoir