L’histoire de la Place des Quinconces

L’ESPLANADE DES QUINCONCES ET LE MONUMENT AUX GIRONDINS

Si vous êtes de passage pour vos vacances, dans notre belle ville qui est Bordeaux, vous ne pourrez pas passer à côté de l’Esplanade des Quinconces et du monument aux Girondins.

Tout au long de l’année, la place des Quinconces accueille plusieurs événements et activités qui attirent des visiteurs du monde entier. Au menu, l’un des événements les plus populaires est la Fête du vin de Bordeaux, qui a lieu tous les deux ans sur la place. Le festival est une célébration de la culture du vin de la ville et comprend des dégustations de vins, des stands de nourriture et des spectacles de musique en direct. Elle accueille également la célèbre Foire aux Plaisirs ou encore le cirque d’Arlette Gruss. Diverses expériences pour profiter de cette célèbre place des Quinconces ! 

Pourquoi est-elle construite de cette manière ? Que signifie son nom et quelle histoire se cache derrière cette place, reconnue comme étant la plus grande de France ? Découvrez son histoire.

L’histoire du monument

Véritable patrimoine de la culture de Bordeaux, elle a été réalisée au 19ème siècle, sur l’ancien emplacement de la forteresse royale du Château Trompette qui fut édifiée à la fin de la guerre de 100 ans, au milieu du 15ème siècle. Ce château fut ensuite agrandi par Vauban, sous l’ordre du Roi Louis XIV. Les avis étaient assez divergents à ce sujet, car détesté par les Bordelais contre qui ses canons étaient souvent dirigés, le Château Trompette fut finalement détruit au début du 19ème siècle.

Le nom de la Place des Quinconces, vient de la disposition des arbres, où plusieurs groupes de 5 arbres sont repris sur toute la longueur des allées. On y trouve également les statues de Montaigne et Montesquieu s’opposant chacune de leur côté.

Ces statues de bronze reviennent de loin. Puisqu’en 1941, un décret impose la fonte des statues en métal afin d’alimenter les usines d’armement allemandes. Puis dans la nuit du 14 au 15 août 1942, les bronzes quittent Bordeaux afin d’être fondus. Heureusement cachées par un réseau de résistants, les statues reviennent à Bordeaux, intactes, après la Guerre. Elles seront alors entreposées à Lormont, sur la rive droite, pendant de longues années. En effet, l’ensemble que l’on peut admirer aujourd’hui a pu être reconstitué seulement en 1982. De plus, « le monument aux Girondins et à la République » a pu retrouver sa fonction première de fontaine décorative.

 

Face aux colonnes Rostrales

les deux colonnes rostrales

Lorsque vous longez la grande place, vous pouvez voir tout au bout les deux colonnes rostrales, de 21 mètres de haut, face à la Garonne. Ces dernières servaient autrefois à accueillir les marins et fêter les victoires maritimes. C’est en 1828 que l’architecte Alexandre Poitevin les a fait ériger avec leur style « néo-classique ». Toutes deux ont été fabriquées de façon symétrique, mais elles gardent cependant chacune différents symboles qui les caractérisent.

En 1829, la place des Quinconces fut décorée côté Garonne par deux colonnes rostrales symbolisant le Commerce et la Navigation. En effet, le Commerce et la Navigation sont représentés de manière allégorique par deux statues en fonte qui se trouvent au sommet des colonnes. Il s’agirait donc de Mercure (Hermès) et d’Artémis (Diane). Pour autant, ces statues ne sont pas les originales. Les premières versions étaient, en effet, fabriquées en terre cuite par un sculpteur qui se prénommait Maggesi.

 

Des sculptures symboliques

Le projet de la fontaine se trouvant au pied de la colonne des Girondins remonte à 1893, lorsque Bordeaux désire rendre hommage aux députés Girondins, héros et martyrs de la Révolution. Par conséquent, le sculpteur Achille Dumilâtre et l’architecte Victor Rich conçoivent un ensemble monumental constitué d’une colonne de marbre blanc de 50 mètres de haut et d’un ensemble très complet de statues de marbre et de bronze. Au sommet de la colonne se tient une statue, représentant le Génie de la liberté qui brise ses chaînes et brandit la palme de la Victoire.

Aux pieds du socle du monument aux Girondins, on retrouve plusieurs types de statue aux symboles différents, dont les 8 chevaux marins.

la fontaine de la place des quinconces

Il aussi possible d’observer, du côté du Grand Théâtre, le « Triomphe de la République » est représenté par un forgeron symbolisant le travail, une femme tenant un glaive désignant la sécurité et cette dernière se trouve assise sur un lion qui exprime la force. Si l’on regarde en contrebas de ces sculptures, on peut y retrouver la présence d’un groupe de 3 enfants, situé à droite et à gauche du monument. Chacun de ses groupes représentant « l’éducation obligatoire et le « service militaire ».

Puis en direction du Jardin Public, se trouve le « Triomphe de la Concorde », construit par l’architecte Félix Charpentier, qui met en valeur ce monument. Les sculptures présentent de ce côté symbolisant la fraternité, avec les personnages d’un bourgeois et d’un ouvrier.

 

Pourquoi la colonne se nomme « aux Girondins » ?

La notion de « Girondins », on la doit à la Révolution française et à l’Histoire. Durant la Révolution, deux camps s’opposaient les Girondins, originaires de la bourgeoisie de province et les Jacobins de Paris autrement appelés les Montagnards. Par conséquent, les Girondins finiront par être exécutés, c’est à ce moment-là où les Bordelais ont manifesté un grand intérêt pour la dénomination « Girondins ».

Le monument aux Girondins et l’esplanade des Quinconces cachent  encore des secrets d’Histoire. Si vous souhaitez les découvrir, planifiez votre prochaine visite sur notre site, pour réserver vos billets et profitez de nos meilleurs circuits pour explorer les monuments de Bordeaux. Vous pourrez visiter le centre grâce à une visite en bus guidée et commentée, pour profiter d’une expérience immersive dans le centre de Bordeaux.

Prenez le temps, pendant 1h10 de découvrir Bordeaux à bord de notre bus panoramique. Le parcours du Visiotour vous fera découvrir, la porte Cailhau, le miroir d’eau et le grand théâtre. Vous souhaitez en savoir plus sur l’ensemble du parcours de notre bus rouge ? Découvrez dès maintenant le programme en ligne.

bus visiotour bordeaux

Coups de cœur
du moment

Bordeaux est riche d’histoire et de patrimoine avec ses 350 édifices classés à l’UNESCO. Tous plus insolites les uns que les autres, ne manquez pas de les découvrir.

Nous vous avons concocté la liste des lieux incontournables du Port de la Lune à visiter…

Découvrir
Exposition : « Madeleine Riffaud. Résistante(s) » à la MÉCA
Exposition : « Madeleine Riffaud. Résistante(s) » à la MÉCA

La MÉCA est la Maison de l’économie créative et de la culture de la région Nouvelle-Aquitaine.

Ce bâtiment représentant une arche asymétrique constitue à la fois un hub régional pour les acteurs de la création et un espace de découverte et d’interaction artistique pour le grand public. Situé à l’autre extrémité du croissant formé par la Garonne lors de son passage à travers Bordeaux, il représente le complément idéal de la Cité du Vin.

En savoir
Valérie Belin. ‘Les visions silencieuses’.

Le musée des Beaux-Arts de Bordeaux invite régulièrement des artistes contemporains à porter un regard personnel sur ses collections. Valérie Belin présente Les visions silencieuses, une exposition monographique d’envergure.

En savoir
Valérie Belin. ‘Les visions silencieuses’.
Exposition: de Vermeer à Van Gogh aux Bassins des Lumières
Exposition: de Vermeer à Van Gogh aux Bassins des Lumières

La construction de la base sous-marine de Bordeaux remonte à l’époque de la Seconde Guerre mondiale, réalisée par les Allemands. Culturespaces oeuvre pour redonner vie à cet endroit emblématique en le transformant en le plus grand centre d’art numérique de France, offrant ainsi des expositions immersives d’envergure.

En savoir