L’esplanade des Quinconces et le Monument aux Girondins

La place la plus photographiée de Bordeaux est l’Esplanade des Quinconces. D’une superficie de 12 hectares, c’est actuellement la plus grande place d’Europe au centre d’une grande ville. Aujourd’hui, la place est occupée environ 6 mois par an par diverses manifestations telles que des concerts, des cirques, des fêtes et des foires. Sur cette place majestueuse, on y trouve également la colonne des Girondins. Ainsi, ce sont tous deux des sites et monuments inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

La plus grande place d’Europe

Elle a été réalisée au 19ème siècle, à l’emplacement de la forteresse royale du Château Trompette qui fut édifiée à la fin de la guerre de 100 ans, au milieu du 15ème siècle. Ce fort fut agrandi par Vauban, sur ordre du Roi Louis XIV. Détesté par les Bordelais contre qui ses canons étaient souvent dirigés, le Château Trompette fut finalement détruit au début du 19ème siècle.

La place des Quinconces porte le nom des allées plantées d’arbres qui la bordent. Et où se répétaient à l’origine, « en quinconces ». plusieurs groupes de 5 arbres repris sur toute la longueur des allées. On y trouve également les statues de Montaigne et Montesquieu s’opposant chacune de leur côté.

Face aux colonnes Rostrales

Les deux colonnes rostrales, faces à la Garonne, font 21 mètres de hauteur. En effet, elles servaient autrefois à accueillir les marins et fêter les victoires maritimes. C’est en 1828 que l’architecte Alexandre Poitevin les a fait ériger avec leur style « néo-classique ». Toutes deux ont été fabriquées de façon symétrique mais gardent cependant chacune différents symboles qui les caractérisent.

En 1829, la place fût décorée côté Garonne par deux colonnes rostrales symbolisant le Commerce et la Navigation. En effet, le Commerce et la Navigation sont représentés de manière allégorique par deux statues en fonte qui se trouvent au sommet des colonnes. Il s’agirait donc de Mercure (Hermès) et d’Artémis (Diane). Pour autant, ces statues ne sont pas les originales. Les premières versions étaient, en effet, fabriquées en terre cuite par un sculpteur qui se prénommait Maggesi.

Des années de réalisation

Le projet de la fontaine monumentale se trouvant au pied de la colonne des Girondins remonte à 1893, lorsque Bordeaux désire rendre hommage aux députés Girondins, héros et martyrs de la Révolution. Par conséquent, le sculpteur Achille Dumilâtre et l’architecte Victor Rich conçoivent un ensemble monumental constitué d’une colonne de marbre blanc de 50 mètres de haut et d’un ensemble très complet de statues de marbre et de bronze.

Au sommet de la colonne se tient le Génie de la liberté qui brise ses chaînes et brandit la palme de la Victoire. Dans chacun des bassins, au sol, se trouvent les groupes du triomphe de la République et du triomphe de la Concorde. En conclusion, cette réalisation aura duré 8 ans entre 1894 et 1902.

L’histoire du monument

Ces statues de bronze reviennent de loin. En 1941, un décret impose la fonte des statues en métal afin d’alimenter les usines d’armement allemande. Dans la nuit du 14 au 15 août 1942, les bronzes quittent Bordeaux afin d’être fondus. Heureusement cachés par un réseau de résistants, les statues reviennent à Bordeaux, intactes, après la Guerre. Elles seront alors entreposées à Lormont, sur la rive droite, pendant de longues années. En effet, l’ensemble que l’on peut admirer aujourd’hui a pu être reconstitué seulement en 1982.  De plus, « le monument aux Girondins et à la République » a pu retrouver sa fonction première de fontaine décorative.

Pourquoi la colonne se nomme Girondins ?

La notion de « Girondins », on la doit à la Révolution française et à l’Histoire. Durant la Révolution, deux camps s’opposaient les Girondins, originaires de la bourgeoisie de province et les Jacobins de Paris autrement appelés les Montagnards. Par conséquent, les Girondins finiront par être exécutés, c’est à ce moment-là où les Bordelais ont manifesté un grand intérêt pour la dénomination « Girondins ».

 

Le monument aux Girondins et l’esplanade des Quinconces cachent bien encore des secrets d’Histoire. Si vous souhaitez les découvrir, venez visiter Bordeaux grâce aux visites en bus guidées et commentées.

 

Réservez en ligne

 

Informations pratiques

S’y rendre :

Esplanade des Quinconces, 33000 Bordeaux

PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUX
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter